El tiempo - Tutiempo.net

L'Union européenne prend position contre le blocus

  • Published in Cuba
  • Hits: 352
cuba UECuba a annoncé la ratification de l'Accord de dialogue politique et de coopération avec l'Union européenne, qui comprend la signature d'un Accord pour le développement durable pour un montant de plus de 60 millions d'euros, est-il ressorti de la réunion tenue à La Havane entre les deux parties.
 
Stefano Manservisi, Directeur général de la coopération et du développement de la Commission européenne, et Ileana Nuñez Mordoche, vice-ministre cubaine du Commerce extérieur et des Investissements étrangers, lors de la cérémonie de signature de l'accord de coopération au siège du Minrex.
 
Cuba a annoncé la ratification de l'Accord de dialogue politique et de coopération avec l'Union européenne, qui comprend la signature d'un Accord pour le développement durable pour un montant de plus de 60 millions d'euros, est-il ressorti de la réunion tenue à La Havane entre les deux parties.
 
L'ordre du jour commun a porté, notamment, sur les programmes de lutte contre le changement climatique, en faveur de l'alimentation, ainsi que du commerce et des échanges culturels avec la Grande Île des Caraïbes, en mettant l'accent sur son histoire.
 
M. Stefano Manservisi, Directeur général de la coopération internationale et du développement de la Commission européenne (Devco), a déclaré à la presse que l'Union européenne se prononce en faveur du commerce et contre toute loi arbitraire concernant les investissements à Cuba, une position maintenue pendant des décennies par ce bloc régional.
 
Cette posture de l'Union européenne constitue un pas important non seulement dans la consolidation de ses intérêts à Cuba, comme le tourisme par exemple, mais témoigne d’une prise de position contre le caractère extraterritorial du blocus étasunien et les menaces de mise en application des différents chapitres de la Helms-Burton.
 
Le représentant de la partie européenne a également déclaré que son organisme dispose des armes juridiques nécessaires pour contrer toute tentative d’action de la part des États-Unis contre les intérêts européens dans l'archipel cubain.
 
La partie cubaine a évoqué la nécessité de consolider les relations avec l'Union européenne, sur la base du respect de principes fondamentaux tels que l'égalité et la coopération sans conditions.
 
Cet accord a lieu à La Havane, à un moment où les États-Unis s'attaquent à toute initiative économique à Cuba et tentent de diaboliser l'investissement étranger à travers l'imposition extraterritoriale de leur blocus, ainsi que par des mesures coercitives et du chantage en tout genre. /Granma

Ajouter un Commentaire