Acceso
  /   ISSN 1607-6389
Actualizado: Lun, 16 Ene 2017 - 15:49

DESCARGAR
Edición Impresa

Paraguay : le renseignement US derrière le retour de la mafia des Stroessner

La confiance qui règne entre Federico Franco et l’ambassade des États-Unis est si grande que, déjà en 2009 Franco lui avait évoqué la possibilité d’évincer son président, Fernando Lugo, comme l’a révélé quelque mois plus tard un document mis en ligne par WikiLeaks, qui rapporte sa conversation avec un fonctionnaire du renseignement de l’ambassade US à Asuncion.

Le document, daté du 6 mai 2009, aurait été rédigé par un membre de la représentation diplomatique (à savoir, la CIA) et rendu public plus tard par le site de l’Australien Julian Assange. Il met en évidence les divergences observées entre le président et son vice, et donne des précisions sur les intentions de ce dernier.

« Certes, les désaccords entre Lugo et Franco se sont accentués. Mais Franco a dit à l’ambassadeur le 28 avril qu’il n’est mêlé à aucun projet visant à renverser Lugo, et que sa position est de faire preuve de patience pour appuyer les institutions démocratiques paraguayennes », est-il dit textuellement dans le rapport secret.

Federico Franco appartient au Parti libéral radical authentique (PRLA-droite), l’ « opposition» dite molle autorisée par le Parti Colorado du dictateur Alfredo Stroessner, qui a imposa pendant 35 ans sa dictature sanguinaire au Paraguay. L’arrivée de ce médecin libéral de droite au pouvoir aux côtés de Lugo fut le résultat de contorsions politiques dont seule la base politique traditionnelle a les secrets.

Les relations plus qu’amicales de Franco avec l’ambassade des États-Unis à Asuncion montrent à quel point la pieuvre de la diplomatie yankee serrait de près ce vice-président qui ne cachait pas sa répugnance pour « le curé » qu’il accompagnait aux commandes du pays.

Et d’une manière évidente, il discutait et échangeait des vues avec les diplomates yankees, reconnaissants pour les nombreuses frictions qui émaillaient ses rapports avec son chef.

Déjà à son arrivée à la présidence, le Département d’État lui avait assigné un interlocuteur bien préparé pour affronter une conjoncture inévitable. L’ambassadeur yankee était à l’époque James Cason, qui s’était « illustré » quelque temps plus tôt en tant que chef de la Section des intérêts US à La Havane, station locale de la CIA à Cuba.

À Asuncion, le caporal Cason faisait l’intéressant – y compris comme interprète amateur de folklore guarani. Mais il ne se limitait pas à faire le clown. Rappelons qu’à Cuba ce proche de la mafia cubano-américaine s’évertua à provoquer le plus d’incidents possibles pour mettre à l’épreuve les autorités révolutionnaires.

L’actuelle ambassadrice US à Asuncion, Liliana Ayalde, décida même de le prendre sous son aile pour s’assurer de son soutien aux plans concoctés par les héritiers de Stroessner, ceux-là mêmes qui contrôlent le parlement national et ne cessent de comploter.

UN INCIDENT RÉVÉLATEUR

En mars 2010, le ministre paraguayen de la Défense, l’ex-général Luis Bareiro Spaini, avait été cité à comparaître devant la Chambre des députés pour «manquement aux usages diplomatiques », et pour « l’outrage fait à la représentante des États-Unis ». La majorité de droite au Congrès avait adopté une motion de censure contre le ministre de la Défense, à qui on reprochait d’avoir accusé l’ambassadrice des États-Unis, Liliana Ayalde, d’ingérence dans les affaires du pays.

Le ministre avait demandé des explications à l’ambassadrice des États-Unis à travers un courrier : « au cours d’un déjeuner organisé par la diplomate américaine, auquel participaient le vice-président Franco, des membres de la classe politique et un groupe de généraux américains, la fonction et la politique du président Lugo ont été dénigrées de façon sarcastique et insultante ». La diplomate US avait encouragé un débat sur la situation politique paraguayenne et sur la possibilité de destituer le président Lugo !

L’opposition s’est ainsi attaquée non pas à Franco, mais au ministre de la Défense « pour s’être immiscé dans des fonctions qui sont du ressort du ministre des Affaires étrangères ».

Le complot était en marche.

LUGO ENTOURÉ DE REQUINS

Le document de 2010 contenait déjà des spéculations sur le départ de Lugo et « le degré de participation du vice-président dans ces plans ».

Il est fait état de certains « acteurs politiques », des informateurs de l’ambassade qui ont placé Franco sous leur loupe. Il est signalé le vice-président Franco serait parvenu à un accord avec le général putschiste Lino Oviedo pour accélérer le procès politique contre Fernando Lugo pour qu’il prenne le pouvoir avec Oviedo, éventuellement élu vice-président.

Le rapport de l’ambassade des États-Unis à Asuncion fait également état de l’intérêt de certains politiciens pour écourter le gouvernement de Lugo.

Des rumeurs persistent selon lesquelles l’ancien général putschiste Lino Oviedo, l’ex-président Nicanor Duarte Frutos et/ou le vice-présdident Federico Franco cherchent les moyens d’écourter le délai de Lugo », signale la dépêche de WikiLeaks, qui est accompagné de dépêches de la CIA énonçant les choses beaucoup plus crûment encore.

Le message secret émis par l’ambassade et adressé au Département d’État parlait aussi de l’existence de « requins politiques » autour du président.

« Nous pensons qu’il subit une grosse pression », est-il signalé, avant d’évoquer la possibilité que certains pourraient trouver le moyen de le faire abdiquer ou de lui intenter un procès politique. Ceci « peut devenir une possibilité de plus en plus crédible ».

Quotidiennement informée de chaque incident survenu dans les plus hautes sphères du pouvoir, et profitant de la complicité de chaque « requin », la machine d’espionnage de l’ambassade US n’avait plus qu’à guider les pas à Federico Franco, ce nostalgique du général assassin qui gouverna son pays d’une main de fer. /Granma International


AddThis Social Bookmark Button
Banes celebra 107 años de municipalidad

Banes celebra los 107 años de su constitución como municipio con la tradicional Jornada de la Cultura, que inició este viernes y concluirá el martes.

Fiesta mayor en la ciudad de Holguín

La Ciudad Cubana de los Parques celebrará su Semana de la Cultura del 16 al 21 de enero, festejo que en su XXXV edición estará dedicado a Gilberto González Seik, poeta y promotor cultural e Hiram Pérez Concepción, historiador e impulsor de la conservación del patrimonio.

Mochila sin mucho “Paquete”

La Mochila está nuevamente a su disposición. Pero no se trata de una bolsa, morral o maletín común, de esos que se compran en las TRD, nada baratos, con marcas y colores diversos. Esta Mochila es de singularidad excepcional porque se consigue totalmente gratis, su estructura adquiere la forma del dispositivo del que se disponga para adquirirla y llega repleta siempre de opciones para la distracción, cultura en su más completa acepción, instrucción, conocimiento local y universal…

Comunicadores holguineros por más logros en 2017

Los comunicadores sociales holguineros se alistan para su sexta Asamblea Nacional, cuya convocatoria se hará pública en febrero próximo.

La Villa Blanca de Gibara celebra dos siglos de fundación

Los gibareños despertaron el viernes a toque de Diana Mambisa que anunció la celebración de la Semana de la Cultura a propósito de los dos siglos de fundación de la Villa Blanca, a los que arribará este lunes.

Premian y reconocen a investigadores de la Universidad de Holguín

 

“La Universidad está llamada a intensificar la influencia sobre los territorios y atinar las investigaciones a las necesidades reales de la sociedad y las organizaciones para contribuir a su fiabilidad como centro rector de los adelantos científico técnicos”, expresó el Msc. Yosvany Lao León, profesor investigador de la Facultad de Matemática e Informática, en la ceremonia efectuada en la sede José de la Luz y Caballero con motivo del Día de la Ciencia cubana, por celebrarse el 15 de enero.

De Ciencias tomar

Por los resultados en materia de ciencia, tecnología y medio ambiente, el municipio de Rafael Freyre efectuará hoy el acto provincial por el Día de la Ciencia Cubana, que se conmemora cada 15 de enero.

Movimiento de cuadros en el PCC en Holguín

Los plenos desarrollados los días 7 y 8 de enero por los Comités municipales de Gibara, Holguín y Moa, a propuesta del Buró Provincial del Partido Comunista de Cuba, eligieron como Primeros Secretarios a Julio Caballero Terrero, municipio de Holguín, Adrián Rojas Rodríguez, municipio  de Gibara y Roberto Acosta Delgado en el municipio  de Moa.

CTC celebra su aniversario 78

El recorrido de la bandera por el aniversario 78 de la creación de la CTC inició en Moa y se extenderá hasta el día 28 de enero, cuando haya transitado por toda la provincia. Cada municipio seleccionará las entidades destacadas donde hará escala la insignia.

Entregarán Bandera de Proeza Laboral a RadioCuba en Holguín

Bandera de Proeza Laboral para ETECSA en Holguín

Fotorreportaje

Por Juan Pablo Carreras Vidal   
Maduro agradece apoyo de Cuba a Venezuela en materia de Salud

El presidente de Venezuela, Nicolás Maduro, agradeció hoy a Cuba por el apoyo prestado a su país en el desarrollo de las misiones médicas y sociales.

Se enfrentarán Cuba y Corea en amistosos previos al Clásico Mundial de béisbol

Las escuadras de Corea y Cuba se medirán los días 25 y 26 de febrero próximos como preparación para el IV Clásico Mundial de béisbol que se iniciará el lunes 6 de marzo en territorio coreano.

¿Es probable que Donald Trump sufra un impeachment?

Ya sea por un informe anónimo atribuido a un exagente de Inteligencia británica que contiene supuesta información “comprometedora” contra el presidente electo de EE.UU., Donald Trump, o por algún otro escándalo relacionado con el multimillonario estadounidense, “es muy probable que sufra un ‘impeachment’ dentro de los primeros 12 a 18 meses” de su presidencia, sostiene la profesora de política de la Universidad de Mánchester (Reino Unido) y experta en política estadounidense Angelia Wilson.

Septeto Santiaguero presentará nuevo álbum a inicios de febrero

Septeto Santiaguero. Foto tomada de Cubanía.Raíz, el último álbum del Septeto Santiaguero, ya está listo y será el primer fonograma de la agrupación bajo el sello Egrem. La placa será presentada en los primeros días de febrero.

Recibió Raúl al Presidente de la Cámara de Comercio de los Estados Unidos

El General de Ejército Raúl Castro Ruz, Presidente de los Consejos de Estado y de Ministros, recibió en la tarde de este viernes al señor Thomas J. Donohue, Presidente de la Cámara de Comercio de los Estados Unidos.

Especiales

En la mañana del 16 de enero de 1817 la solemne ceremonia de colocación de la primera piedra de la Batería Fernando VII -una fortaleza militar frente al océano Atlántico, en el norte del oriente cubano-, marcó el momento fundacional del pueblo de Gibara.

Vea o publique Anuncios Clasificados

Copyright © 2000-2017 Periódico AHORA. Se autoriza la reproducción de trabajos de nuestro sitio, siempre que sea de forma íntegra y se acredite la fuente.
Compatible con IE7, IE8, Firefox, Opera, Safari y Google Chrome. Resolución óptima: 1024 x 768 píxeles.