La qualité doit être la prémisse et l'essence de notre système d’éducation

  • Published in Cuba
  • Hits: 66
vocacional2Tel a été l’appel lancé par le président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, Miguel Diaz-Canel Bermudez, dans son intervention au Séminaire national de préparation de l'année scolaire 2018-2019 dans le système sportif cubain.
 
La réunion qui s’est déroulée ce jeudi au Centre des Conventions de Cojimar, à La Havane, dans le cadre du Séminaire national de préparation de l'année scolaire 2018-2019 au sein du système sportif cubain, est apparue comme un espace fertile pour un débat constructif sur les réalisations et les défis à relever
 
Comment éduquer avec le cœur, comment faire de la salle de classe ou du terrain d'entraînement un espace de confiance et de dialogue, comment inculquer aux étudiants l'amour authentique de l'histoire du pays, comment mobiliser les volontés et sensibiliser, comment semer les idées de José Marti et des dirigeants historiques de la Révolution dans l'âme de nos jeunes, afin qu'ils puissent grandir loin des dogmes et des slogans vides.
 
Ces questions et bien d'autres étaient au coeur des débats de la réunion à laquelle ont participé les principaux responsables et directeurs du système sportif de l'île, aux niveaux municipal et provincial, où le président cubain Miguel Diaz-Canel Bermudez a appelé à faire de la qualité le centre de toutes les démarches, « car la qualité doit être l'essence et la prémisse de notre système d’éducation ».
 
Diaz-Canel a évoqué les motivations qui marqueront la prochaine année scolaire, y compris la célébration du 150e anniversaire du début de nos luttes d’indépendance, ce qui, a-t-il dit, doit encourager nos salles classes à vivre et à apprendre l'histoire de manière à la fois agréable et profonde.
 
En ce qui concerne plus particulièrement la riche tradition sportive de Cuba, il a souligné que des événements tels que ceux vécus par la délégation du Cerro Pelado, en 1966, qui dut affronter de nombreux obstacles pour participer aux 10e Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, doivent être racontés dans les écoles, ainsi que les histoires de vie courageuse de centaines de Cubains qui sont aujourd'hui des gloires de notre sport.
 
Il s'est prononcé en faveur de l'introduction dans les salles de classe de concepts tels que l'unité, la continuité historique, la résistance, la souveraineté et l'engagement en faveur de la Révolution qui a fait du sport un droit du peuple, avant d’insister sur l’importance de la lutte contre des phénomènes tels que la banalité, l'indécence, le dopage et le trafic d'êtres humains, ces deux derniers étant étroitement liés au mouvement sportif international.
 
Diaz-Canel a estimé que les difficultés ne doivent pas s'accumuler durant l'année scolaire, qu’il s’impose de recourir à la recherche scientifique face aux problèmes, et que la clé d'un travail réussi est de se rapprocher de la base et d’être chaque jour à l’écoute des personnes présentes aussi bien dans la salle de classe et qu’au centre d'entraînement.
 
Il a insisté sur la préparation et la formation personnelle des enseignants et des entraîneurs qui, a-t-il dit, doivent constituer un exemple permanent pour leurs élèves. Il a également plaidé en faveur d'une prise en charge responsable des jeunes diplômés, qui doivent être davantage impliqués dans la prise de décision de leurs centres.
 
À propos de la politique des cadres au sein du système sportif, il a indiqué qu'en plus des cadres essentiels, il est nécessaire de travailler de manière plus consciente et planifiée avec les personnes chargées de l’encadrement des centres de formation des athlètes et des équipes. Il a notamment cité le cas du baseball, une discipline qui fait parfois l’objet d’improvisation et où les directeurs d’équipes sont changés quasiment chaque année.
 
Dans son intervention, le président a également abordé des questions telles que la promotion du débat national sur le baseball ; la réalisation de meilleurs compétitions pour les écoles et les jeunes, qui pourraient être télévisés plus fréquemment ; la remise en valeur des installations sportives ; l'amélioration des cours d'éducation physique à tous les niveaux de l’éducation ; et le lien permanent qui doit exister entre l’institut national des sports, de l’éducation physique et des loisirs (Inder) et les médias, ainsi que la présence constante dans les réseaux sociaux pour divulguer la vérité sur Cuba et son mouvement sportif au monde, depuis nos points de vue.
 
Diaz-Canel s'est dit confiant que notre pays réalisera une bonne performance aux Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes, prévus cette année à Barranquilla, et que la prochaine année scolaire du système sportif cubain sera également couronnée de succès. /Granma

Ajouter un Commentaire