L’enquête sur l’accident aérien progresse

  • Published in Cuba
  • Hits: 108
AeroCL'enregistreur de vol, également appelé boîte noire du vol DMJ 0972 qui s’est écrasé le 18 mai peu après son décollage a été récupéré et se trouve en bon état.
Il est actuellement procédé à la lecture des données, a annoncé le ministre du Transport Adel Yzquierdo Rodriguez en conférence de presse.
 
Il a affirmé que la commission créée et dirigée par Armando Daniel Lopez, président de l'Institut de l'aéronautique civile (IACC), suit strictement le protocole de recherche, selon les procédures établies.
 
Yzquierdo a également indiqué que les autorités nord-américaines avaient formulé une demande pour que les fabricants du Boeing 737-200 puissent participer aux enquêtes, ce à quoi Cuba a donné son accord. Des experts internationaux et des assureurs se joindront également à l’enquête. « Nous leur donnerons toutes les facilités pour qu’ils puissent faire leur travail », a-t-il indiqué.
Le ministre des Transports a expliqué qu'il est courant pour Cubana de Aviacion d’affréter des avions à des compagnies étrangères, notamment parce que le blocus nord-américain empêche l'île d’en faire l’acquisition.
 
« Il existe différentes formules de location. Dans ce cas, Global Air était responsable de l'entretien. Nous avons a loué cet avion il y a moins d'un mois. Nous avons conservé toute la documentation démontrant que l'équipage était certifié et apte à voler », a déclaré Yzquierdo.
 
Concernant l'enquête en cours sur le sinistre, Daniel Lopez, président de l'IACC, a indiqué que deux Mexicains et trois Étasuniens ont des échanges actuellement avec la commission d’enquête, les Mexicains représentant le pays d'immatriculation et l'exploitant, et les Étasuniens le fabricant et le concepteur de l’avion.
 
Depuis 1944, Cuba est membre fondateur de l'Organisation de l'Aviation civile internationale, régie par plusieurs règlementations, dont l'annexe 13, qui établit les responsabilités et les protocoles pour les enquêtes internationales sur les catastrophes comme celle survenue à La Havane, chaque pays ayant en charge son adaptation. À Cuba, ce chapitre porte le nom de Réglementation aéronautique cubaine (RAC 13).
L’objectif de l’enquête est de prévenir ce type d’accidents dans l’avenir ou tout événement qui leur seraient associés.
 
L’appareil, qui s’est écrasé dans une zone de culture entre l'aéroport international José Marti et Santiago de las Vegas, transportait 113 personnes, 58 femmes et 55 hommes. Six étaient des membres d'équipage mexicains et 107 étaient des passagers ; de ces derniers, 102 étaient des citoyens cubains, trois étaient des touristes étrangers (deux Argentins et une Mexicaine) et deux étaient des résidents étrangers sahraouis temporaires.
 
110 personnes sont mortes et trois avaient été hospitalisées (l'une d'entre elles est décédée). Le vice-ministre de la Santé publique, Alfredo Gonzalez Lorenzo, a précisé que les survivantes, déjà identifiées, présentaient des blessures très complexes causées par l'accélération et la décélération associées à un accident de ce type, et qu'un effort extraordinaire a été fait pour obtenir une stabilisation hémodynamique. Elles sont dans un état critique et le pronostic est réservé, mais elles sont suivies par une équipe de spécialistes hautement qualifiés, a-t-il ajouté.
 
À ce jour 66 dépouilles mortelles des victimes ont été identifiées, dont cinq membres de l'équipage mexicain, a déclaré le directeur de l'Institut médico-légal, Sergio Rabell.
 
Des spécialistes en médecine légale (31) et anatomie pathologique, thanatologues, anthropologues et criminologues sont chargés de l'identification, avec la collaboration des familles, qui – a signalé Gonzalez Lorenzo – font l’objet d’une prise en charge et d’un accompagnement de la part du personnel de santé en ces moments si douloureux.
 
Toutes les autorités présentes ont réitéré leur profonde tristesse et consternation pour les pertes humaines, ainsi que leur soutien aux familles et proches des victimes et des personnes hospitalisées. /Granma

Ajouter un Commentaire