Cuba meurtrie partage la douleur

  • Published in Cuba
  • Hits: 197
sepelio1Photo: Carlos RafaelMiguel Diaz-Canel a souligné la solidarité du peuple cubain envers les victimes de l'accident d'avion qui s'est produit vendredi dernier à La Havane, et la volonté de tout mettre en œuvre pour leur apporter toute l’attention et le soutien nécessaires.
 
Diaz-Canel, en compagnie du deuxième Secrétaire du Parti communiste cubain, José Ramon Machado Ventura, et des autorités du Parti et du gouvernement de La Havane, ont rendu visite aux familles des victimes de l'accident d'avion survenu le 18 mai.
 
« Il est important qu'ils sachent qu'ils ne sont pas seuls. Le Parti et le gouvernement sont à leurs côtés », a déclaré Salvador Valdés Mesa, Premier vice-président du Conseil d'État et du Conseil des ministres, dimanche lors d'une réunion avec les proches des victimes de la catastrophe aérienne.
 
113 personnes voyageaient à bord de l’avion : 58 femmes et 55 hommes, dont six membres de l'équipage mexicains et 107 passagers. Parmi eux, 102 Cubains, 3 touristes étrangers (deux Argentins et un Mexicain) et deux résidents sahraouis temporaires. 110 personnes ont trouvé la mort dans l’accident.
 
Les trois survivantes identifiées présentent des blessures très complexes. Elles sont dans un état critique, avec un pronostic réservé et elles sont prises en charge par une équipe très expérimentée.
 
Dimanche soir, 33 des victimes décédées avaient été identifiées.
 
Les familles des membres de l'équipage mexicain sont arrivées à Cuba. Afin d’identifier les corps, la même procédure a été suivie : obtention d'échantillons biologiques et réalisation d'entretiens dans le cadre du processus de collecte d'informations détaillées.
 
L'ambassadeur du Mexique s'est rendu à l'Institut médico-légal avec les parents des victimes étrangères, qui ont confirmé leur confiance en Cuba pour ce type de travail.
 
La commission mise en place suit scrupuleusement le protocole d'enquête, selon les règles établies.
 
La boîte noire vocale du vol a été récupérée en bon état. Celles des paramètres n’a pas encore été retrouvée, a déclaré Adel Yzquierdo Rodríguez, ministre des Transports.
 
« En ce moment, nous procédons à la collecte des pièces qui, même détériorées, conservent leur forme et peuvent être inspectées dans des institutions aéroportuaires sécurisées. À partir de là, les spécialistes commenceront à travailler sur chacun des systèmes », a déclaré Armando L. Daniel Lopez, président de l'Institut cubain de l'aéronautique civile et de la commission d’enquête créée à cet effet.
 
Deux enquêteurs mexicains – pays où est immatriculé l’avion – travaillent sur le site. Des experts européens et étasuniens, ces derniers représentant les constructeurs du Boeing 737-200, sont attendus.
 
Des chefs d'État, des personnalités et des citoyens du monde entier ont témoigné leur solidarité au peuple cubain face à cette tragédie. /Granma

Ajouter un Commentaire