Cuba et l'Algérie misent sur le développement de la coopération bilatérale

  • Published in Santé
  • Hits: 398
cuba medicosLe ministre cubain de la Santé, le Dr Roberto Morales et son homologue algérien, Mokhtar Hasbellaoui, ont signé ce mardi à La Havane l'accord cadre pour la coopération dans le domaine de la santé.
 
La cérémonie de signature de cet accord a eu lieu au terme de la 21e session de la Commission intergouvernementale pour la coopération économique, scientifique et technique, en présence de Rodrigo Malmierca, ministre cubain du Commerce extérieur et des Investissements étrangers.
 
Ce dernier a avancé que cet accord permettra d'ouvrir l'éventail des services médicaux que Cuba prête en Algérie.
Il a également salué l'accord en vertu duquel l'Algérie fournira des combustibles à Cuba.
 
Rodrigo Malmierca s'est d'autre part prononcé pour l'allègement des démarches afin de développer d'autres projets mutuellement avantageux. Il a ajouté que bien d'autres possibilités restent à explorer et confirmé la volonté politique des deux gouvernements pour encourager les échanges.
 
Dans son discours de clôture de la 21e session de la Commission intergouvernementale pour la coopération économique, scientifique et technique Cuba, Algérie, Rodrigo Malmierca a dressé un panorama des efforts qui sont consentis dans notre pays au développement durable.
 
«Cuba s'efforce d'avancer économiquement et socialement sur la base de la mise en application des grandes lignes de développement tracées par le Parti et le gouvernement révolutionnaire dans le but d'édifier une nation souveraine, indépendante, socialiste, démocratique, prospère et durable, ce qui est exprimé, entre autres politiques, dans le nouveau cadre régulateur pour attirer l'investissement étranger et dans la création de la Zone spéciale de Développement du Mariel.
 
Ces efforts se heurtent aux obstacles dressés par le blocus économique, commercial et financier que les États-Unis appliquent contre Cuba depuis déjà plusieurs décennies, un blocus qui a été renforcé ces derniers temps.
 
Nous avons aussi eu de graves difficultés découlant des effets du changement climatique dont les longues périodes de sécheresses et plus récemment les ravages de l'ouragan Irma qui a pratiquement balayé tout le pays.»
 
Au nom de la délégation algérienne, Mokhtar Hasbellaoui a souligné que les deux parties avaient constaté au cours de cette session l'accomplissement des accords passés avant et identifié de nouveaux secteurs pour relancer la coopération bilatérale, malgré les difficultés financières des deux pays.
 
«Malgré la conjoncture économique et financière que traversent nos deux pays, notre intérêt commun est de bénéficier pleinement de la coopération et du potentiel de nos économies. Donc, c'est à nous, dès maintenant, de compléter ce mécanisme de la commission mixte moyennant la création d'un comité d'entreprises qui sera un espace pour la discussion entre nos agents commerciaux des opportunités d'affaires et des voies et des moyens pour les concrétiser. Ce comité pourra mettre en place des groupes sectoriels et devra rendre compte de ses activités à la commission mixte.»
 
Le ministre algérien a par la suite confirmé la volonté de son pays de développer les relations économiques et commerciales avec Cuba au cours d'un entretien avec le ministre cubain des Affaires étrangères, Bruno Rodriguez.. /RHC

Ajouter un Commentaire