Holguín affiche un taux de mortalité infantile de 3,45

  • Published in Santé
  • Hits: 296
La province de Holguín prévoit de clôturer l'année en cours avec un taux de mortalité infantile de 3,4 pour mille naissances, pour ainsi maintenir cet indicateur de santé important en dessous de 4,0 pendant plus de cinq ans.
 
Le taux est maintenant de 3,45, bien en-dessous de celui enregistré en 2016, quand il s'est terminé avec 3,8 et neuf mille 864 naissances ont été signalées à ce jour, près de 300 en dessous de celles atteintes à un stade similaire précédent.
 
La Dre Catherine Chibás, directrice adjointe de l'aide médicale à la Direction provinciale de la santé, a expliqué que, jusqu'à présent, la plupart des municipalités ont tendance à diminuer le nombre de naissances, par exemple celui de la capitale provinciale a diminué de près de 100, Antilles en a moins 20. "Banes, Báguano, Sagua et Moa sont les seuls qui connaissent une légère augmentation".
 
Par conséquent, la réduction du nombre de décès est une tâche essentielle de tous ceux engagés dans le programme d'assistance maternelle et infantile (Pami) dans cette province de l'Est de Cuba, laquelle en affiche au moins quatre jusqu'au mois de décembre.
 
Bien que le taux de mortalité dans neuf municipalités de ce territoire soit supérieur à la moyenne de la province, la majorité d'entre elles n'atteint pas 4,0 pour mille naissances vivantes, de sorte que le résultat est montré aujourd'hui.
 
Le docteur a loué la municipalité de Rafael Freyre pour ses progrès dans le Pami, avec zéro décès chez les enfants de moins d'un an et, tout spécialement, a reconnu le travail de tout le système de santé et d'autres secteurs de la province, pour les résultats en ce programme qui est supposé avec l'intégralité et sans ménager les ressources humaines ou matérielles.

Ajouter un Commentaire