Holguín pour une meilleure assistance aux couples infertiles

  • Published in Holguín
  • Hits: 332
fertilización 1Le Centre régional de reproduction assistée de Holguín est censé dépasser le 50 pour cent d'éfectivité  cette année, ce qui contribuerait à augmenter le nombre de naissances dans la province orientale, où le taux de natalité est de 10,1 pour mille population de la population générale, inférieure à celle de 2016.
 
 Dans ce centre de procréation médicalement assistée affilié à l'hôpital universitaire Vladimir Ilich Lenin, ont été traités en 2017  11 mille 33 cas à basse complexité soit 2193 de plus par rapport à 2016.
 
Ils ont dépassé le nombre de spermogrammes, inséminations et chirurgies laparoscopiques, endoscopiques et abdominales qui ont permis d'achever 109 grossesses avec 95 naissances, dont une avec des jumeaux.
 
En outre, grâce à la haute technologie 237 couples infertiles ont été bénéficiés, 36 de plus qu'en 2016. d'au moins l'une des procédures mises en œuvre au Centre dont les aspirations folliculaires et le transfert d'embryons pour ainsi atteindre 45 grossesses cliniques et 17 grossesses biochimiques, 4 plus que l'année précédente, avec 23 nés par fécondation in vitro (FiV).
 
Jusqu'à présent, le groupe d'environ 20 travailleurs a atteint 31,6 pour cent des fécondations in vitro efficaces,  un chiffre qu'ils devraient dépasser à partir de la création de nouvelles conditions dans le centre, un salon de l'unité interventionnelle de l'hôpital Lénine pour la chirurgie vidéoendoscopique, y compris l'hystéroscopie diagnostique et chirurgicale.
 
Auparavant les patients devaient effectuer ces procédures à La Havane et lors de la mise en place de la salle d'opérations, ils sont évalués par les médecins généralistes eux-mêmes et soumis aux procédures correspondantes en fonction des résultats de l'étude.
 
La fécondation in vitro (FIV) a démarré à Holguin le 12 Juillet 2014 et à ce jour au total plus de 20 enfants sont nés par cette méthode qui est gratuite à Cuba, comme tous les soins médicaux pour les patients nationaux.
 

Ajouter un Commentaire