El tiempo - Tutiempo.net

L'Université d'Holguín ouvre la chaire Faustino Oramas

  • Published in Holguín
  • Hits: 189
catedra faustino oramas 2La chaire honoraire de la musique cubaine Faustino Oramas, appartenant à l'Université de Holguin (UHo), a été officiellement ouverte le 27 mars, en commémoration du 12e anniversaire de la mort du Juglar Majeur, une personnalité éminente de cette province du Nord-est de Cuba.
 
Unique en son genre dans les universités cubaines, cette chaire a pour président d'honneur le Maître Guido Lopez-Gavilan del Rosario, figure importante de la culture cubaine.
 
Selon MsC Ramon Collado, président exécutif, la chaire est composée d'environ 40 membres, dont des professeurs, des chercheurs, des représentants d'institutions culturelles et éducatives, ainsi que des artistes renommés du territoire.
 
La chaire a été créée dans le but de faire renaître l'œuvre du célèbre auteur-compositeur-interprète de Holguín, également connu sous le nom de Roi du double sens, et des valeurs principales de la musique cubaine.
 
On vise également à socialiser les études et recherches issues de travaux de vulgarisation, de promotion socioculturelle, ainsi que d'échanges académiques avec des universités à l'intérieur et à l'extérieur du pays, pour la connaissance et la reconnaissance des genres musicaux et des principaux défenseurs du patrimoine musical cubain.
 
Lors de la cérémonie d'ouverture, DrC. Iosvany Hernandez, vice-chancelier de UHo, a déclaré qu'il s'agirait de l'un des événements culturels les plus importants du Centre des hautes études, car cette chaire est consacrée à la préservation et à la défense des valeurs les plus authentiques de notre identité culturelle cubaine.
 
La nouvelle chaire appartenant à la Faculté des sciences de l’éducation, vient s'ajouter à plus de 40 existant dans l’Université de Holguín.
Yanela Ruiz González
Author: Yanela Ruiz González
Lic. en Estudios Socioculturales, periodista de la Casa editora ¡Ahora! Especializada en temas de Educación y Educación Superior Fan de las redes sociales
Más artículos de este autor

Ajouter un Commentaire