El tiempo - Tutiempo.net

Holguín dit oui à la continuité de la révolution cubaine

  • Published in Holguín
  • Hits: 210
voto dirigentes 01"Sans cette révolution, il serait impossible de vivre ce moment où le peuple votera pour une Constitution qui protégera ses droits", a déclaré le Général d'armée, Ramon Espinosa Martin, vice-ministre des Forces armées révolutionnaires et chef de la région stratégique orientale, après avoir voté Oui pour la nouvelle Loi fundamentale, soumise à référendum par le peuple cubain ce 24 février.
 
voto dirigentes 2Le héros de la République de Cuba et membre du Bureau politique a souligné le fait que ce sont les étudiants qui gardent les urnes, et non pas les militaires, comme ce fut le cas avant le triomphe de la Révolution.
 
Il a rappelé qu'il n'avait participé à aucune élection avant 1959, car il n'oublie pas l'image du maire de la ville qui achètait les votes de l'électorat. Il est fier d'avoir voté dans le pays où sont nés Fidel et Raul.
 
voto dirigentes 3Le général électoral Rafael Hernandez Delgado, la plus haute autorité de l’Armée de l’Est, a exercé son droit de vote au même collège électoral. Il a également donné son oui "parce que c’est un moment démocratique pour tout notre peuple et pour le système social cubain".
 
Ernesto Santiesteban Velázquez, premier secrétaire du Parti communiste cubain à Holguín, après avoir déposé son bulletin de vote dans les urnes du bureau de vote situé à l'école primaire Tony Alomá, a déclaré: "Je suis certain que les électeurs sont nombreux dans la province.
 
Nous avons fait un engagement avec l'histoire, Fidel et Raul. La seule chose que nous ne pouvons pas oublier que c’est le pays du commandant en chef et du Général d’armée. Voter Oui aujourd'hui, c'est défendre l'héritage de Fidel pour les jeunes, les personnes âgées, les femmes et les enfants.
 
Eliecer Peña, un ancien combattant de la révolution, a déclaré: "J'ai voté pour Fidel, pour Raul et pour mon pays. Nous sommes en train de mener autre victoire contre l'impérialisme."
 
voto dirigentes 4Pour sa part, Julio César Estupiñan Rodriguez, président du gouvernement de la province, a souligné qu'il s'agit d'une "journée historique et festive. Nous avons constaté l'organisation et le dynamisme. Il ne fait aucun doute que le vote contre l'ennemi sera fort. "
 
¡Ahora! Le journal local s'est également rendu au collège électoral spécial situé à l'hôpital Lénine, où plus de 200 personnes, dont des patients, des compagnons et le personnel de l'établissement, ont exercé leur droit de vote. Gladys María García, avec son nouveau-né dans ses bras, a déclaré qu'elle avait reçu deux cadeaux, son fils, et qu'elle avait ratifié la loi fundamentale qui régira l'avenir de la patrie.

Ajouter un Commentaire