Un écrivain holguinais remporte le prix de poésie Nicolás Guillén

  • Published in Culture
  • Hits: 533
joseluisserranoJosé Luis Serrano, écrivain holguinais, a remporté le Prix de Poésie Nicolás Guillén 2018 pour son livre de sonnets Los perros de Amundsen (Les chiens d'Amundsen).
Le prix sera officiellement remis le 9 février dans le cadre de la Foire du livre de La Havane.
 
"Amundsen était un explorateur norvégien qui a mené l'expédition à atteindre le pôle Sud. Son adversaire anglais a utilisé des traîneaux motorisés, mais il a conquis le Pôle Sud avec 60 chiens, il avait prévu de tuer quelques chiens au retour pour se nourrir ainsi que ses hommes et les chiens restants. Cela l'ai aidé à survivre, rentrer à Framheimson camp de base, et à gagner la course. Je laisse aux lecteurs de voir ce que cela a à voir avec nos temps", a déclaré Serrano.
 
Le volume fait partie du recueil Trilogía acéfala (Trilogie Acéphalique). Il comprend également les textes suivants: «Más allá de Nietzche» et Marx et Geometría de Lobachevsky (Marx et géométrie de Lobachevsky), ce dernier a reçu le prix Adelaida del Mármol 2015.
 
«J'ai eu la chance de gagner ce prix, après neuf années de travail au cours desquelles les livres ont été perfectionnés et de nouveaux sont apparus, mon pari est d'utiliser le sonnet au XXIe siècle, une structure que l'on ne considère pas souvent comme un moyen idéal pour exprimer les ruptures et les mélanges de situations dans lesquelles nous vivons ", a expliqué Serrano.
 
En plus du sonnet, José Luis Serrano est un promoteur exceptionnel de la décima cubaine. Il a notamment remporté le prix ibéro-américain Cucalambé (1995 et 2001), le prix Nouvelles voix de la poésie holguinaise (1995) et la Distinction pour la culture nationale. Il travaille comme éditeur à la maison d'édition Ediciones Holguín.
Rosana Rivero Ricardo
Author: Rosana Rivero Ricardo
Rosana Rivero Ricardo. Periodista 25 horas al día. Amante de las lenguas... extranjeras, por supuesto. Escribo de todo, porque “la cultura no tiene momento fijo
Más artículos de este autor

Ajouter un Commentaire