Holguín fêtera le 266e anniversaire de l'octroi du titre de Ville

  • Published in Culture
  • Hits: 478
semana cultura 1 Holguin va célébrer l'anniversaire 266 de l'octroi du titre de Ville et de la Propriété du gouvernement lors de l'édition XXXVI de la Semaine de la culture qui se tiendra du 15 au 21 Janvier.
 
L'événement, qui met l'accent sur la promotion de l'histoire, la culture et les traditions du territoire, sera consacré à l'artiste peintre de premier plan Argelio Cobiellas, et à Jésus Tellez, promoteur culturel.

Cette édition sera également dédiée au 120e anniversaire de la mort du général Calixto García Iñiguez et au 40e anniversaire de la création du système de maisons de la culture .
 
Il aura plusieurs activités au programme de cet évenement qui commencera le 15 à quatre heures de l'après-midi avec le traditionnel défilé qui démarrera devant la Maison du lieutenant Gouverneur, la plus ancienne conservée sur le territoire, et ira jusqu'à la Place Calixto Garcia. Le gala d'ouverture passer une heure plus tard sur la scène située en face de la Casa de Cultura Dositeo Manuel Aguilera, comme indiqué LisandraPoll, programmeur du Département municipal de la culture.
 
Pour la nuit du 17 on réserve l'inauguration du Salon du Centre provincial d'arts plastiques, le concert de l'Orchestre Hermanos Avilés et la grande soirée culturelle pour attendre l'anniversaire de la ville, en face de la cathédrale de San Isidoro.
 
L'un des événements les plus importants de cette semaine sera l'atélier sur la Guerre d'Indépendance au Musée Maison Natale Calixto Garcia où, entre le 18 et le 19 Janvier, seront discutés les documents relatifs à ce chapitre de l'histoire de Cuba dans notre région.
 
Les figures les plus remarquables du territoire aseront à l'honneur le soir du 18 Janvier au Musée provincial d'histoire La Periquera, et le 20 on octroiera les Prix de la Ville en reconnaissance des meilleurs créateurs.
Rosana Rivero Ricardo
Author: Rosana Rivero Ricardo
Rosana Rivero Ricardo. Periodista 25 horas al día. Amante de las lenguas... extranjeras, por supuesto. Escribo de todo, porque “la cultura no tiene momento fijo
Más artículos de este autor

Ajouter un Commentaire