El tiempo - Tutiempo.net

Cuba: De nouvelles formes pour le gouvernement d’être près du peuple

  • Published in Cuba
  • Hits: 88
internet telefonos1À travers le gouvernement en ligne, l’État vise à apporter des services et des informations aux citoyens, augmenter l’efficacité et l’efficience de la gestion publique et accroître la participation citoyenne.
 
 
Que signifie pour les Cubains le gouvernement en ligne ? Ce dispositif, qui s'inscrit dans le cadre de la politique d'informatisation de la société, a été lancé depuis quelques années et en 2018 les avancées dans ce domaine ont été significatives.
 
D'une manière générale, il s'agit de l'utilisation des technologies de l'information et de la communication (TIC) pour fournir des services et des informations aux citoyens, accroître l'efficacité et l'efficience de la gestion publique et augmenter la participation des citoyens.
 
La direction du pays, et en particulier Miguel Diaz-Canel Bermudez, président du Conseil d'État et du Conseil des Conseils des ministres, ont donné à plusieurs reprises des indications à ce sujet, l'une des plus récentes lors du bilan des travaux de 2018 du ministère des Communications, où le président cubain a indiqué que pour parvenir à une véritable informatisation de la société, couvrant tous les domaines de la vie, il était nécessaire d'accorder une attention accrue au développement des processus.
 
Et il a cité l'exemple du gouvernement électronique : « Nous ne pouvons pas nous contenter de l'existence de sites et de plateformes web ; tous les organismes et toutes les institutions doivent informatiser leurs processus, aussi bien ceux qui concernent leurs propres gestions que ceux qui sont en contact avec la population », a-t-il dit.
 
Le principal impact se fait sentir au niveau des formalités effectuées par la population, a ajouté le président. Non pouvons le constater dans le cadre des organismes publics dépendant du ministère – a-t-il signalé – mais aussi en tant qu'organe directeur, afin que tous ceux qui ont besoin d’effectuer des démarches puissent trouver de l'aide pour résoudre leurs problèmes.
 
Conformément à cette ligne stratégique, depuis le 24 février dernier, le site de la Présidence de Cuba a été créé, où seront publiés les contenus concernant le Gouvernement du pays.
 
https://www.presidencia.gob.cu/es/ est le lien à travers lequel les internautes pourront accéder à cette plateforme, et ainsi se tenir au courant des dernières réunions du Conseil d'État et du Conseil des ministres, ainsi que des tweets des principaux représentants cubains.
 
Le Premier vice-ministre des Communications, Wilfredo Gonzalez Vidal, a déclaré : « Nous en sommes à la réalisation de la première étape du gouvernement électronique à Cuba, celle de la présence ».
 
Quatre étapes ont été prévues : Présence, Interaction, Transaction et Transformation ; chacune avec des éléments bien identifiables qui marquent les objectifs et l'avancée de la gestion gouvernementale à travers l'utilisation des TIC, ont expliqué des responsables du ministère des Communications.
 
Actuellement, tous les organes, organismes de l'Administration centrale de l'État (Oace) et les gouvernements territoriaux (au niveau provincial et la municipalité spéciale de l'Île de la Jeunesse) ont un portail institutionnel gouvernemental sur le Web.
 
Toutefois, la mise en œuvre a comporté des éléments complexes, tant sur le plan de la forme que sur celui du contenu. Des travaux sont en cours pour que cette étape soit achevée d'ici la fin du premier trimestre de 2019.
 
Au cours de la deuxième phase, des mécanismes de communication et d'échange avec les usagers seront mis en place, le niveau d'interaction sera accru avec pour objectif de faciliter les formalités.
 
En ce qui concerne l’étape de transaction, il sera possible d’effectuer des formalités et obtenir des services en ligne ; les usagers pourront également interagir avec le gouvernement. Certains des points clés de cette étape : possibilité pour les usagers d’intervenir librement sur le portail, ce qui se traduit par des avantages directs : personnalisation et notifications ; envoi d'informations aux usagers enregistrés par courriel, sms et bulletins électroniques ; remplissage de formulaires en ligne ou de documents nécessaires pour obtenir un service, ainsi que les formalités offertes par l’organisme ou l’entité, entre autres.
 
La quatrième et dernière étape entraînera un changement dans la pensée et le comportement des citoyens et des organisations, et permettra d’accroître l'interaction avec le gouvernement à travers les TIC.
 
Il est important de signaler que la réalisation de la première étape, puis le passage aux trois autres, représentent un défi non seulement technologique, en termes d'infrastructures et de plateformes informatiques, mais aussi en termes d'optimisation de la gestion interne des organismes de l’État et de la logistique pour assurer le respect de cette gestion, ont déclaré les spécialistes.
 
PROJETS TERRITORIAUX
 
L’Entreprise d’applications informatiques (Desoft) a défini une stratégie de travail qui permet à chaque gouvernement provincial de disposer d’un portail Web pour informer et interagir avec les citoyens, a expliqué à Granma International Elena Real Castro, directrice territoriale de l'entreprise à Pinar del Rio.
 
« Cette province était à l'avant-garde en la matière et il a été décidé de généraliser l'expérience, toutes les provinces faisant partie de la même structure de gouvernement, afin de parvenir à standardiser un même concept et un même système de travail », a-t-elle ajouté.
 
En fait, le Portail du citoyen de Pinar del Rio a été sélectionné comme projet lauréat du prix du Sommet mondial sur la Société de l'information (CMSI) 2019.
 
Le site Web figurait parmi les cinq projets les plus votés dans la catégorie : Le rôle des gouvernements et de tous les acteurs dans la promotion des TIC pour le développement.
 
La filiale de Desoft dans la province de Granma a contribué à ce grand projet en concevant le Système de gestion pour le Délégué, une application mise en fonctionnement il y a plusieurs années pour le gouvernement de cette province et qui s'intègre aux portails provinciaux.
 
Plus de 30 entreprises dépendantes du Conseil de l'administration provinciale de chaque territoire sont présentes sur chaque portail public sur Internet, ce qui leur offre des avantages : informer, guider, faciliter les formalités et les services et encourager la participation citoyenne.
 
Elena Real Castro a souligné que le Système de gestion pour le Délégués est un ensemble de quatre modules qui facilitent l'enregistrement et le contrôle de toutes les propositions, plaintes et demandes qu'un citoyen cubain peut formuler, et permet à toutes les autorités concernées d'y donner suite.
 
« Le système et les portails provinciaux sont reliés entre eux, et leur intégration offre la possibilité d'obtenir des informations sur les questions posées aux délégués lors des réunions de reddition de comptes et dans leurs bureaux. Pour le gouvernement, cela favorise un rapprochement avec les citoyens et une plus grande transparence dans leur gestion », a-t-elle expliqué.
 
Trois acteurs essentiels interviennent dans le succès de ce projet, a déclaré la Directrice territoriale de l'organisme à Pinar del Rio. Dans un premier temps, l’Entreprise des Télécommunications de Cuba (Etecsa) garantit une infrastructure technologique totalement indépendante, qui assure la sécurité, la disponibilité, la protection et l’assistance de toutes les informations gérées.
 
Sur cette infrastructure technologique, Desoft, par le biais de l'environnement virtuel sous contrat avec Etecsa, fournit aux gouvernements une plateforme technologique en utilisant un ensemble de principes qui offre le schéma de logiciels comme services, de sorte que l'utilisation de ces applications est caractérisée par l’accès facile, la transparence, la fiabilité, la disponibilité, l’interactivité, l’évolutivité, la personnalisation, la sécurité et la publicité, selon Elena Real Castro.
 
Le gouvernement provincial – avec ses organismes – intervient en tant que troisième acteur. Principal promoteur du projet, il se propose de situer le citoyen au cœur de la transformation de la gestion qu'il effectue, afin que cet environnement soit de plus en plus inclusif. Il est également chargé de veiller à la mise à jour du contenu du portail et de promouvoir un contact plus étroit avec les citoyens et une plus grande transparence dans sa gestion.
 
UN PROCESSUS DEPUIS LA BASE
 
L'Union des informaticiens de Cuba (UIC) joue également un rôle fondamental dans le développement du gouvernement en ligne à Cuba. De par sa nature transversale, cette organisation, qui regroupe des informaticiens, des électroniciens et d'autres spécialités connexes, a l'occasion d'apporter une contribution « du bas vers le haut », a déclaré Tatiana Delgado, vice-présidente de l'UIC.
 
Cela signifie, a-t-elle dit, qu'il nous faut soutenir la formation des gouvernements locaux pour qu’ils comprennent comment doit intervenir le gouvernement pour être plus proche des citoyens grâce à l'utilisation des TIC.
 
Par ailleurs, les méthodologies sont partagées afin que le processus soit réalisable à travers les plateformes et, surtout, au niveau des services qui pourraient être générés pour améliorer la qualité de vie des citoyens. Le processus s'appuie également sur des outils d'évaluation et des systèmes d'indicateurs, car il est très intéressant pour l'UIC de stimuler l'innovation au niveau local.
 
La vice-présidente de l'UIC a évoqué le rôle des jeunes diplômés dans les spécialités informatiques qui sont appelés à jouer un rôle de premier ordre dans l’informatisation des gouvernements locaux, en tirant parti et en mettant en pratique les connaissances acquises lors de leurs études.
 
Toutes ces activités, a déclaré Tatiana Delgado, sont menées dans le cadre d'une plateforme articulée en vue du développement territorial intégral, un projet cadre dirigé par le ministère de l'Économie et de la Planification, dont l'UIC est l'une des organisations partenaires au niveau national.
 
C'est pourquoi, « nous bénéficions de l'accompagnement des gouvernements et des groupes de développement local, ainsi que de nombreux organismes. Nous travaillons ensemble en fonction de cet objectif », a-t-elle signalé.
 
UNE PLUS GRANDE VISIBILITÉ SUR LE WEB
 
Le Moniteur de sites web cubain est une plateforme informatique qui permet de diagnostiquer l'état d'un groupe de variables et de propriétés qui doivent être prises en compte dans le développement et l'administration de sites web afin qu'ils aient un meilleur positionnement dans les moteurs de recherche, et que de cette façon leurs contenus soient plus visibles, a expliqué Ariagna Gonzalez Landeiro, directrice adjointe des Projets spéciaux de l'Université des sciences informatiques (UCI).
 
À partir de là, l'UCI a utilisé le moniteur dans la mise en œuvre de la phase de présence du gouvernement en ligne, devenant ainsi un outil de travail qui a assuré un suivi systématique des sites Web cubains.
 
« Les résultats des évaluations effectuées sur les sites Web ont été partagés à différents moments avec les différents territoires, organismes et entités du pays », a déclaré Gonzalez Landeiro.
 
Cet outil a facilité le regroupement des espaces numériques cubains selon les provinces et les organismes auxquels ils appartiennent, en fournissant une analyse spécialisée dans chaque cas et ainsi, à travers des échanges, des formations et des conseils sur l'utilisation et le positionnement des sites Web, a contribué à un ensemble de bonnes pratiques adaptées aux caractéristiques de chaque entité, a-t-elle affirmé.
 
PERSPECTIVES FUTURES
 
D'ici 2019, de nombreux défis restent à relever. Dans le cas de Desoft, l'entreprise continuera à travailler sur le support, la mise à jour, la maintenance et la stabilité technique du projet, en plus de la création des portails municipaux sur le même axe de travail que les portails provinciaux, pour maintenir les principes d'évolutivité, d'interopérabilité et de sécurité, entre autres exigences qui ont été prises en compte dès le stade de la présence du site.
 
L'intégration des portails citoyens avec le Système pour la gestion du guide électronique de programmation, E-progTv, développé pour l'Institut cubain de Radio et de Télévision dans le cadre des projets de télévision numérique, sera une tâche à réaliser qui permettra à la population de connaître la programmation des chaînes de télévision, y compris des chaînes provinciales, dans la mesure où elles mettront à jour leurs programmes, a dit Elena Real Castro.
 
Wilfredo Gonzalez Vidal, Premier vice-ministre des Communications, a déclaré qu'il convient de travailler sur trois axes visant à évaluer systématiquement le niveau d'accès et d'utilisation de ces portails par la population, en prenant soin de la visibilité, la qualité et la disponibilité de ces portails, qui doivent maintenir une information et des services numériques à jour pour leurs citoyens.
 
En outre, les entités doivent organiser les processus de prise en charge et de réponse à la population par les nouveaux moyens de communication numérique que permettent ces portails numériques, et des mesures doivent être adoptées pour faciliter une utilisation adéquate.
 
Il est également prévu d’organiser ou d’articuler un système de travail avec les principaux acteurs de l'entité ou du territoire pour tenir les citoyens systématiquement informés de tous les travaux du gouvernement, y compris la possibilité d'offrir des services numériques. « En d'autres termes, nous devons moderniser la gestion publique, en offrant des services et en encourageant la participation des citoyens à ces processus, comme un exercice de transparence avec la population », a-t-il dit.
 
Un exemple de ce qui précède est le nouveau site Web du ministère de la Justice https://www.minjus.gob.cu, qui permet déjà de demander des services en ligne concernant les casiers judiciaires, les actes de dernière volonté et la déclaration de succession.
 
« Je crois que nous avons créé les conditions minimales pour l'étape la plus facile, celle de la présence sur le Web, mais maintenant il est nécessaire de continuer à travailler dur pour informatiser les processus internes et externes des organisations, qui permettent de donner une valeur d'usage à ces portails gouvernementaux et que le citoyen ressente le besoin et s'identifie avec ces portails en fonction de la mise à jour et de l'utilité des informations et services offerts », a conclu Wilfredo Gonzalez Vidal.
 
PRÉSENCE DU CONSEIL DES MINISTRES SUR TWITTER
 
Miguel Díaz-Canel Bermúdez
@DiazCanelB
Président
 
Salvador Valdés Mesa
@SalvadorValdesM
Primer vice-président
 
Ramiro Valdés Menéndez
@ValdesMenendez
Vice-président
 
Inés María Chapman Waugh
@InesMChapman
Vice-présidente
 
Ulises Rosales del Toro
@RosalesdelToro
Vice-président
 
Roberto Morales Ojeda
@DrRobertoMOjeda
Vice-président
 
Meisi Bolaños Weiss
@MeisiBWeiss
Ministre des Finances et des Prix
 
Alfredo López Valdés
@AlfredoLpezVald
Ministre de l’Industrie
 
Ena Elsa Velázquez Cobiella
@elsa_ena
Ministre de l’Éducation
 
Eduardo Rodríguez Dávila
@EduardoR_Davila
Ministre du Transport
 
Iris Quiñones Rojas
@irisqr700927
Ministre de l’Industrie alimentaire
 
René Mesa Villafaña
@Rene_MesaMICONS
Ministre de la Construction
 
Irma Martínez Castrillón
@IrmaMartinezC
Ministre-Présidente de la Banque centrale de Cuba
 
José Angel Portal Miranda
@japortalmiranda
Ministre de la Santé publique
Oscar Silvera
@OscarCubaMinjus
Ministre de la Justice
 
Bruno Rodríguez Parrilla
@BrunoRguezP
Ministre des Relations extérieures
 
Manuel Marrero Cruz
@MMarreroCruz
Ministre du Turisme
 
Gustavo Rodríguez Rollero
@GustavoRollero
Ministre de l’Agriculture
 
Elba Rosa Pérez Montoya
@ElbaRosaPM
Ministre des Sciences, de la Technologie et de l’Environnement
 
Alfonso Noya Martínez
@alfonso_noya
Président de l’Institut cubain de radio et de télévision (ICRT)
 
Margarita Marilene González Fernández
@MargaritaMGlez
Ministre du Travail et de la Sécurité sociale
 
Antonio Rodríguez Rodríguez
@AntonioRdguezR
Président de l’Institut national des Ressources hydrauliques
 
Rodrigo Malmierca Díaz
@R_Malmierca
Ministre du Commerce extérieur et des Investissements
 
Betsy Díaz Velázquez
@BetsyDazVelzqu1
Ministre du Commerce intérieur
 
Alejandro Gil Fernández
@AlejandroGilF
Ministre de l’Économie et de la Planification
 
José Ramón Saborido Loidi
@jsaborido50
Ministre de l’Éducation supérieure
Raúl García Barreiro
@barreiro_raul
Ministro de Energía y Minas
 
Jorge Luis Perdomo
@JorgeLuisPerd20
Ministre des Communications
 
Alpidio Alonso Grau
@AlpidioAlonsoG
Ministro de la Culture
 
SITES WEB TERRITORIAUX

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
/Granma

Ajouter un Commentaire