El tiempo - Tutiempo.net

Le sabotage de « Davantage de médecins » reproduit un schéma déjà bien connu

  • Published in Cuba
  • Hits: 134
medicos brasilCe type de sabotage entretient une forte référence avec le Programme « Parole pour les professionnels cubains de la santé », un dispositif migratoire lancé par le gouvernement des États-Unis qui fut en vigueur jusqu'au 17 janvier de l'année dernière.
 
Le dynamitage du programme Mais Médicos (Davantage de médecins) par le président Jair Bolsonaro, et par conséquent l’interruption de la garantie de l’accès à des soins de santé de qualité à des millions de Brésiliens, rappelle de nombreuses autres attaques de la droite régionale contre la coopération internationale cubaine.
 
Ce type de sabotage entretient une forte référence avec le Programme « Parole pour les professionnels cubains de la santé », un dispositif migratoire lancé par le gouvernement des Etats-Unis, qui fut en vigueur jusqu'au 17 janvier de l'année dernière.
 
Durant plus d'une décennie, le programme Parole..., créé en 2006 par George W. Bush, encourageait les personnels cubains de la santé travaillant dans des pays tiers à abandonner leurs missions et à émigrer aux États-Unis, en leur octroyant un traitement migratoire préférentiel.
 
Toute tentative de saper et d'affaiblir l'une des ressources les plus précieuses de Cuba : ses professionnels, n'est ni un hasard, ni une coïncidence isolée. Elle s'inscrit dans le cadre d'un « signe clair de syntonie avec la politique étrangère des États-Unis ».
 
Il y a quelques jours à peine, Kimberly Breier, la Sous-secrétaire d'État étasunienne chargée des Affaires de l'hémisphère occidental, a salué la position du futur président brésilien.
 
Les offres d’homologation des diplômes pour les médecins qui abandonneraient leur poste sont trompeuses. En effet, le Collège médical s'y oppose : il existe au Brésil des milliers de médecins dont les diplômes n'ont pas été homologués. Sur 100 médecins qui passent l'examen, seulement huit réussissent. /Granma

Ajouter un Commentaire