Raúl Castro appelle les cubains à ne jamais négliger l'unité des révolutionnaires

  • Published in Cuba
  • Hits: 179
26 de JulioRaul Castro est intervenu très tôt jeudi matin au meeting national organisé à Santiago de Cuba à l'occasion de la journée de la rébellion nationale auquel a également participé le Chef d'État cubain, Miguel Diaz-Canel.
 
Cette journée a été instituée chez nous pour rendre hommage à l'attaque de la caserne Moncada, à Santiago de Cuba, commandée par Fidel Castro, leader historique de la Révolution cubaine.
 
Cette action a donné le coup d'envoi des luttes révolutionnaires contre la dictature de Batista qui ont abouti le 1er janvier 1959.
 
Héros lui-même de l'attaque de la caserne Moncada, le 26 juillet 1953, Raul Castro s'est référé aux réformes de la Constitution adoptées récemment par l'Assemblée Nationale et qui feront l'objet de débats populaires et d'un référendum.
 
«Cela fait quelques semaines, l'Assemblée Nationale a adopté le projet de constitution de la République qui fera l'objet de débats populaires dans les mois qui viennent et avec les opinions recueillies dans ce processus démocratique, il sera analysé une nouvelle fois pour la rédaction définitive du texte qui fera l'objet d'un référendum.
 
La Constitution de la République est la loi fondamentale sur laquelle repose l'État et c'est donc le document juridique et politique le plus important de tous les pays car elle définit les fondements de la nation, la structure des pouvoirs et leur portée et garantit les droits et devoirs des citoyens.»
 
Au sujet de l'économie, Raul Castro s'est référé à la modeste croissance économique du premier semestre malgré les facteurs adverses.
 
«La situation reste tendue dans les finances extérieures suite aux affectations des entrées prévues à titre d'exportation de sucre à cause d'une sécheresse prolongée, de l'ouragan Irma et des pluies intenses en dehors de saison et puis de la tempête sous-tropicale Alberto. A cela est venu s'ajouter le renforcement du blocus nord-américain et ses effets extra-territoriaux qui ont affecté le commerce et les transactions financières.»
 
Pour ce qui est de la situation régionale, Raul Castro a souligné que le gouvernement des États-Unis avait déclaré sans aucune pudeur l'actualité de la doctrine Monroe «L'Amérique pour les Américains »
 
«C'est ce que démontrent ses actions agressives et interventionnistes, le déploiement de forces militaires et la recherche incessante de nouvelles bases dans la région. L'un de ses buts est de faire reculer les progrès faits en matière d'intégration et d'exercice de souveraineté sur les ressources naturelles, afin d'imposer son agenda raciste, sa suprématie à l'encontre des peuples moyennant une offensive néo-libérale, visant à détruire une décennie de développement et approfondir les différences dans la région qui accuse la plus grande inégalité de la planète. »  /RHC

Ajouter un Commentaire