/   ISSN 1607-6389
LATEST_UPDATE_ON Ven, 13 Oct 2017 - 13:18

TÉLÉCHARGEZ
Édition Imprimée

Cuba salue les pas faits par l’Union Européenne en faveur des relations bilatérales

bruno-federica.jpgAbelardo Moreno, vice-ministre cubain des Affaires étrangères, a déclaré à La Havane que notre pays accueille avec satisfaction les décisions adoptées à Bruxelles par le Conseil des affaires économiques et financières de l’Union Européenne.

Cette réunion a mis un point final aux consultations et décisions internes en ce qui concerne l’Accord de Dialogue politique et de Coopération entre Cuba et l’Union Européenne d’une part et de l’autre entre Cuba et les 28 pays de ce bloc continental.

«Cuba reconnaît en particulier la grande signification politique de la décision qui permet d’abroger définitivement la «Position commune» adoptée en 1996, une décision qui a été fermement rejetée par notre pays à cause de son caractère d’instrument d’ingérence, sélectif et discriminatoire. Cette politique avait été dépassé dans les faits, comme le prouve l’évolution positive qu’ont eu ces dernières années, les liens de Cuba avec l’Union Européenne et avec ses États membres » a relevé Abelardo Moreno.

Au cours d’une conférence de presse à La Havane, le vice-ministre cubain des Affaires étrangères a ajouté que pour Cuba il était indispensable qu’un tel vestige du passé, contradictoire avec les bases d’égalité, de réciprocité et de respect, sur lesquelles se développent les relations avec l’UE depuis 2008, soit aboli complètement.

«Les décisions adoptées par l’UE créent les conditions propices pour la signature de l’Accord mentionné, accord qui dotera pour la première fois les relations entre les deux parties d’un cadre contractuel réciproque, respectueux et mutuellement avantageux pour le développement du dialogue politique et de la coopération, y compris l’encouragement ragement du commerce » a précisé Abelardo Moreno.

L’approbation de la signature d’un Accord politique et de coopération entre l’UE et Cuba a eu lieu hier à niveau de ses ambassadeurs et doit être ratifiée prochainement par le Conseil Européen. /RHC


AddThis Social Bookmark Button