/   ISSN 1607-6389
LATEST_UPDATE_ON Ven, 13 Oct 2017 - 13:18

TÉLÉCHARGEZ
Édition Imprimée

Des congressistes étasuniens condamnent la décision de Washington contre Cuba

embajadaCC.jpgDes congressistes étasuniens ont condamné la décision du Département d'État d'expulser 15 diplomates cubains. Une décision que Cuba a qualifié d'inacceptable et sans fondement.

L'expulsion annoncée mardi par le chef de la diplomatie nord-américaine, Rex Tillerson, vient s'ajouter à la décision annoncée vendredi de réduire de plus de la moitié le personnel diplomatique étasunien en poste à La Havane, de suspendre l'octroi de visas aux ressortissants cubains et de recommander aux Étasuniens de s'abstenir de venir dans notre pays.

Cela à cause de problèmes de santé rapportés par 21 fonctionnaires étasuniens dont les causes n'ont pas encore pu être établies.

Patrick Leahy, sénateur démocrate, a qualifié cette décision de représailles.

Il a souligné sur son compte twitter qu'avant de prendre de représailles contre un autre pays, les États-Unis doivent avoir des preuves de son implication dans les soi-disant attaques acoustiques.

Il a qualifié la décision de l'administration Trump de punition contre Cuba car il n'y a pas de preuves de qui a causé les affections aux diplomates étasuniens en poste à Cuba.

Patrick Leahy a ajouté que la décision de Washington n'aidera pas à résoudre le mystère et ne fera pas que les diplomates nord-américains soient plus sûrs.

«Le gouvernement cubain a démontré la volonté d'analyser toutes les préoccupations même celles qui n'avaient pas été abordées auparavant et cela réduira les discussions à compte-gouttes.» a-t-il relevé.

Pour Elliot Engel, membre de la Commission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants c'est la réponse d'un myope.

Dans un communiqué de presse, le représentant démocrate exprime son désaccord avec l'expulsion de diplomates cubains.

«Nous devons être intelligents et réflexifs dans la réponse aux soi-disant attaques » a assuré Elliot Engel qui a considéré qu'il y a des forces obscures qui essaient d'éloigner les positions entre Cuba et les États-Unis.

De son côté, Kathy Castor, représentante démocrate de la Floride, qui a visité Cuba à plusieurs occasions a signalé que la suspension de visas a éveillé l'incertitude dans des familles cubaines des deux côtés du détroit de la Floride et qualifie d'irresponsable l'administration Trump parce qu'elle n'a pas présenté de plan alternatif pour l'octroi de visas.

Barbara Lee, représentante démocrate de la Californie a pour sa part assuré: “Nous avons besoin de diplomatie et d'engagement envers Cuba, pas d'isolement. Elle a ajouté que l'expulsion de personnel de l'ambassade de Cuba c'est la mauvaise direction pour la politique extérieure nord-américaine. /RHC


AddThis Social Bookmark Button
Copyright © 2000-2017 Periódico AHORA. La reproduction des articles trouvés sur notre site est permise, tant que ce soit de façon intégrale et que le source est inclue.
Optimizado para IE, Firefox, Opera, Safari, Google Crome, Netscape. Resolución: 1024 x 768 píxeles.