/   ISSN 1607-6389
LATEST_UPDATE_ON Ven, 18 Aoû 2017 - 11:11

TÉLÉCHARGEZ
Édition Imprimée

Le peuple cubain vaincra

marcha-plaza.jpgCuba s’est levée tôt en ce 2 janvier 2017 et le peuple a comblé la Place de la Révolution José Marti de la capitale, où a eu lieu le Défilé militaire et la marche du peuple combattant, organisés à l’occasion du 60e anniversaire de l’héroïque soulèvement à Santiago de Cuba et du débarquement des membres de l’expédition du yacht Granma, la Journée des Forces armées révolutionnaires, en hommage au commandant en chef de la Révolution cubaine et à notre jeunesse.

Parce que ce pays en Révolution respecte son Histoire, la Place a accueilli d’abord la cavalerie mambise ; ensuite les miliciens qui combattirent héroïquement à Playa Giron en 1961, lieu où l’impérialisme subit sa première grande défaite en Amérique et où le socialisme cubain remporta une victoire catégorique.

Venaient ensuite les instituteurs qui obtinrent la victoire historique avec la campagne massive qui permit d’éradiquer l’analphabétisme à Cuba. Puis ce fut le tour du yacht Granma, en suivant le même cap qu’en novembre 1956, avec à son bord ses 82 combattants, aujourd’hui devenus des millions, navigant sur une mer d’enfants et de jeunes, la proue tournée vers l’avenir victorieux de la Patrie.

Les trois armées des Forces armées révolutionnaires – occidentale, centrale et orientale – étaient également représentées, ainsi que leurs commandements respectifs, défilant d’un pas martial et avec une confiance inébranlable en la victoire.

La marche du peuple combattant fermait le défilé, précédée par deux formations: les brigades de production et de la Défense, et les Milices universitaires. Derrière, des hommes, des femmes, des jeunes et des enfants représentant toute la nation ont inondé la Place de fidélité et d’engagement et d’unité : Cuba a défilé avec sa Révolution, son commandant en chef, dont l’image s’est multipliée dans tout le peuple.

Le général d’armée Raul Castro Ruz, Premier Secrétaire du Parti et président du Conseil d’État et du Conseil des ministres, présidait le défilé avec une saine fierté de révolutionnaire, aux côtés de son peuple qui entendit de nouveau Fidel dans la voix de la jeune Jenifer Bello, présidente de la Fédération des étudiants universitaire, lorsqu’elle déclara aux peuples du monde et aux amis d’Amérique : « Le peuple de Cuba vaincra ! » / Granma


AddThis Social Bookmark Button