Cuba critique le manque de transparence des USA au sujet des prétendus incidents acoustiques à La Havane

  • Published in Cuba
  • Hits: 173
Cuba a déploré ce mercredi le manque de transparence et de volonté de coopération de la part des États-Unis au sujet des troubles de santé allégués par un groupe de diplomates nord-américains en poste à La Havane suite à des sons indéfinis. Washington insiste à les qualifier d'attaques acoustiques sans preuves.
 
Dans des déclarations au journal Granma, notre principal quotidien, Johana Tablada, sous-directrice des États-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères a précisé que lors d'une réunion à La Havane entre trois fonctionnaires nord-américains et Carlos Fernandez de Cossio, directeur de ce département de la diplomatie cubaine, Francisco Palmieri, secrétaire d'État adjoint pour l'hémisphère occidental, a insisté sur les accusations de Washington.
 
Carlos Fernández de Cossío a réitéré pour sa part que Cuba n'a jamais perpétré et ne perpétrera aucune action de ce genre contre des diplomates nord-américains ou de toute autre nationalité.
 
Johana Tablada a souligné que les autorités cubaines ont fait preuve de sérieux et de professionnalisme dans la gestion de cette question.
 
«Aussi bien durant l'investigation des premiers cas que pour ceux qui ont été rapportés en mai dernier, qu'on appelle de nouveaux cas avec un intérêt de manipulation, Cuba a démontré sa totale disposition de coopérer dès le premier moment » a précisé Johana Tablada.
 
Dans ses déclarations à Granma la sous-directrice des États-Unis au ministère cubain des Affaires étrangères a souligné que le Département d'État nord-américain sait bien que ses diplomates à Cuba sont sûrs, que des mesures supplémentaires ont été prises pour renforcer la protection de l'ambassade et de la résidence des fonctionnaires et qu'on n'a pu prouver l'existence d'aucun fait de ce genre ni alors ni maintenant. /RHC

Ajouter un Commentaire